Comment construire une stratégie e-mailing efficace dans l’industrie et le BTP ?

Même s’il ne représente que 4% des investissements publicitaires digitaux avec 130 millions d’euros investis en 2015[1], l’e-mailing reste un outil de communication puissant de par son faible coût et sa rapidité de diffusion. Cependant, avec plus de 215 milliards d’e-mails envoyés en 2016, un taux d’ouverture moyen de 13.3% et un taux de clics ne dépassant pas les 1% en BtoB[2], vous devez redoubler d’effort pour vous différencier. Pour multiplier vos chances d’être lus, je vous encourage à suivre ces six conseils :

Fixez la stratégie et les objectifs de votre campagne

Avant toute chose, vous devez définir vos objectifs. Ils auront un impact sur la segmentation de votre base de données prospects, le fond et la forme de votre e-mail et les résultats attendus de votre campagne. La définition d’un objectif vous aidera donc à créer un e-mail concis et ciblé, qui répondra aux attentes de votre audience. Généralement, les objectifs se focalisent sur des ratios traditionnels tels que le taux d’ouverture, le taux de clics, le taux de conversation, le taux de désabonnement ou encore le nombre de partages.

 

 

Segmentez votre base de données clients et prospects

Une campagne e-mailing suppose l’envoi du bon message, aux bonnes personnes et au bon moment. Il ne faut donc pas négliger le travail sur votre base de données clients et prospects. Avec un fichier bien segmenté, vous aurez la possibilité de créer des e-mails beaucoup plus ciblés pour répondre aux attentes de votre audience. C’est principalement ce critère qui vous aidera à obtenir les résultats attendus de votre campagne. Par ailleurs, à chaque envoi d’e-mails, n’oubliez pas de prendre en compte les notifications de spams, de non livraisons ou de demandes de désabonnement que vous recevrez.

 

Rendez votre e-mail attractif

 

mailing industrie et btp

1. Le bon expéditeur

Le premier point à soigner est l’expéditeur de l’e-mail. Pour cela, vous devez davantage privilégier votre adresse e-mail professionnelle, et proscrire les adresses e-mails destinées à un service de votre entreprise (exemple : communication@entreprise.com). Un email envoyé depuis une adresse personnelle permet d’humaniser l’échange et de générer une plus grande confiance de la part du destinataire.

 

2. Le bon objet

Le deuxième point important est l’objet de votre e-mail puisque c’est la deuxième chose, après l’expéditeur, que le destinatoire voit. Grâce à la segmentation de votre base de données clients et prospects que vous avez fait au préalable, vous serez en mesure de rédiger un objet d’e-mail clair, concis, impactant et personnel. En fonction des intérêts de votre audience et des objectifs de votre campagne, vous pouvez tourner l’objet de votre e-mail de manière interrogative, humoristique ou encore énigmatique. L’important est de trouver la méthode qui impliquera votre audience et l’incitera à lire votre message.

 

Travaillez le contenu du message

Dans le cadre de sa vie professionnelle, un internaute reçoit en moyenne 48 mails par jour[3]. Le contenu du message doit donc être clair et mettre en avant des bénéfices clients parfaitement identifiés tout en étant facilement lisible et relativement court, et ce afin de s’adapter à une cible qui recherche l’information de manière la plus rapide possible.

Vous ne pouvez cependant pas vous contenter d’un seul message texte, l’objectif étant d’attirer l’attention de votre audience. Pour cela, vous pouvez ajouter dans votre e-mail des photos, des infographies, des graphiques ou encore des vidéos. Néanmoins, vous devez toujours laisser aux destinataires la possibilité de consulter l’e-mail en version texte, certains serveurs de messageries ne recevant pas les images.

Le but d’un e-mail étant de recueillir une action de la part du destinataire, vous devrez également vous attacher à intégrer un call-to-action dans le corps de votre message. N’hésitez pas à tester différentes formulations (en utilisant toujours des verbes d’action), différentes couleurs ou encore différents emplacements afin de savoir quelle solution converti le mieux.

 

Utilisez un design responsive

Utilisez un design responsive

Les e-mails peuvent être lus sur différents supports : tablettes, smartphone, desktop, etc. Veillez donc à concevoir vos e-mails en format responsive. De la sorte, les textes et les graphiques de votre message apparaîtront sous leur meilleure forme, un design responsive étant capable de détecter le type d’appareil utilisé pour lire l’e-mail.

 

 

Testez !

Vous devez tester continuellement différentes combinaisons et vous adapter en fonction des éléments que vous observez. Vous pouvez ainsi tester différentes horaires ou jours d’envoi pour tenter de décrocher le meilleur taux de conversion possible. Vous pouvez également utiliser l’A/B testing. Cette méthode permet de diviser une liste de diffusion en deux et de tester différentes variables dans un e-mail comme l’objet, le format ou encore la cible ; le tout en conservant une base commune.

 

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour construire une stratégie e-mailing efficace !

 

[1] Van Laetthem, Boyé, March, Schipunoff, Les ches outils du webmarketing, Eyrolles, Paris, 2015

[2] Agence MD, La MégabaseB2B, 2015

[3] E-mail Marketing Attitude BtoB, 2016

Please follow and like us:

Comments are closed.